fbpx

Dick était parti quelques jours et je me suis dit « allons faire quelque chose qui ne lui plaira pas, mais moi ça suffira ! ». Parce que j’étais encore complètement dans l’ambiance du « fleurissement », je suis allée visiter un jardin botanique et j’en ferai un bref reportage, en texte, mais bien sûr aussi en photos. Il existe plusieurs jardins botaniques ici dans les Vosges :

Jardin Berchigranges à Granges-Aumontzey

Jardin botanique de Gondremer à Autrey

Jardin d’Altitude du Haut Chitelet sur le Col de la Schlucht à Xonrupt

Jardin des Panrées à Cornimont.

Jardin Berchigranges est à 20 minutes en voiture de chez nous, ce qui semblait être une belle destination pour ma sortie en solo. Pour moi, la sortie a déjà commencé quand je suis parti, car j’aime toujours conduire à travers la région ici et profiter de toute la beauté naturelle et des beaux endroits / hameaux. Maintenant, je ne suis pas un si grand héros dans la voiture et j’ai un peu peur des routes escarpées et étroites et de la circulation éventuelle en sens inverse. Mais la bonne chose à propos de la région dans laquelle nous vivons, c’est que les routes ici sont généralement très accessibles, de sorte que je ne m’assieds pas dans la voiture avec les aisselles qui clapotent, mais que j’en profite.

Il y a un parking spacieux à côté du Jardin Berchigranges, donc c’était bien aussi (parce que le stationnement n’est pas mon truc non plus… hahaha). Du parking à l’entrée du jardin, vous devez parcourir une courte distance sur un chemin le long d’une belle haie verte et d’une clôture jusqu’à la route, puis vous entrez dans le jardin. Ça a bien commencé tout de suite, car le bâtiment dans lequel se trouve l’entrée, est tout de suite très attractif. Les murs sont faits de rondins avec du ciment entre eux et tout a immédiatement irradié une merveilleuse atmosphère artisanale et naturelle. La dame derrière la caisse enregistreuse était très gentille, m’a donné une carte, m’a expliqué que je pouvais remplir ma bouteille d’eau dans les toilettes si nécessaire, que je n’avais pas le droit de pique-niquer dans le jardin, mais entre les deux, je pouvais avoir quelque chose à manger. manger ailleurs et revenir et que je pouvais aussi marcher pieds nus en toute sécurité dans le jardin et sur l’herbe, car tout était sans pesticides. C’est aussi agréable de remarquer que mon français est maintenant si bon que je peux bien suivre une telle explication et ensuite je peux dire quelque chose de significatif en retour.

Un itinéraire à pied à travers le jardin commence à partir du bâtiment d’entrée, de sorte que vous ne devez rien manquer et que vous pouvez tout voir. Le jardin est divisé en 20 « sous-jardins » différents, qui s’enchaînent très naturellement. Le premier pas que j’ai fait dans le jardin était sur un carré d’herbe qui était si parfait qu’il avait l’air faux ! Notre « chef gras » (alias Dick) pourrait encore s’améliorer ! Les premiers sous-jardins ressemblent à des chalets, mais ont également de belles petites pièces d’eau, des chemins / terrasses en bois et des ruisseaux babillants avec de jolies bordures et des fleurs à côté d’eux. Ce que j’ai aimé, c’est que le jardin est très bien entretenu, très soigné, mais c’était très naturel. Les bordures sont également plantées très naturellement à mon avis.

Par un petit pont j’ai continué jusqu’à une partie beaucoup plus rocheuse et où toutes sortes de papillons volaient de fleur en fleur. Par un chemin avec des roses botaniques merveilleusement parfumées, je suis arrivé dans une zone avec une « salle de jardin » fermée et une sorte de labyrinthe de haies de buis, mais cette partie m’a moins plu parce que j’ai trouvé ces haies de buis super nettes et serrées ensemble moins naturelles.

Ce que j’ai vraiment apprécié, c’est la partie qu’ils appellent « le jardin des mousses », et qui est une sorte de mini-bosquet avec des rochers complètement envahis par les mousses. J’aime déjà beaucoup les rochers moussus, etc. dans les bois qui nous entourent, alors je pouvais vraiment m’amuser dans ce morceau de jardin. La lumière du soleil brillait aussi magnifiquement à travers les arbres sur la mousse, et il y avait une atmosphère très sereine.

Des sièges assortis ont été créés partout dans le jardin si vous voulez vous asseoir et laisser le jardin s’enfoncer. En raison de la différence de hauteur, vous avez également une belle vue sur le jardin et les environs à divers endroits.

Du jardin de mousse, j’ai marché jusqu’au « Le Jardin Bohémien », et au moment où j’écris ceci, je me demande soudain si nous appellerions cela un jardin bohème en néerlandais… le mot « bohème » existe-t-il réellement en néerlandais ? Quoi qu’il en soit… Le Jardin Bohémien était en fait un grand champ vallonné de fleurs sauvages traversé par un parcours sinueux de cette herbe parfaite. Cette herbe vous invite vraiment à marcher dessus pieds nus et c’est merveilleux ! Ici encore toutes sortes d’insectes qui, tout comme les visiteurs humains, se sont régalés de toutes les fleurs.

À travers une sorte de jardin en bois et un tronçon avec de beaux rochers et une petite cascade, je suis arrivé à la fin du parcours pédestre. Il y a aussi un beau kiosque où vous pouvez vous asseoir et admirer toute la verdure et les fleurs. Ici, je suis assis un moment à réfléchir à l’inspiration que j’ai acquise pour notre propre jardin.

Dans l’ensemble, ce fut une sortie en solo très réussie pour moi et je recommanderais certainement une visite aux amateurs de jardins (botaniques). Je vais certainement visiter un autre jardin botanique ici dans la région. Et peut-être incorporer un peu d’inspiration dans notre propre jardin, bien qu’il soit encore loin du niveau de ce jardin botanique. Mais heureusement, je profite aussi de notre jardin !

J’ai aussi vu un papillon colibri, que j’ai bien aimé, car on le voyait toujours l’été dans notre jardin de la Drôme. Ce sont toujours des créatures amusantes à regarder.

Quelques infos plus pratiques :
– Le droit d’entrée par adulte est de 13€.
– Comptez 2 heures si vous souhaitez découvrir le jardin en toute tranquillité et en profiter.
– Vous n’êtes pas autorisé à pique-niquer dans le jardin et il n’y a pas non plus d’endroit où ils servent de la nourriture. J’étais vers 11 heures et j’ai été autorisé à manger quelque chose à l’extérieur du jardin puis à revenir.
– Les animaux domestiques ne sont pas les bienvenus et vous devez surveiller de près les enfants afin qu’ils ne courent pas sur l’herbe, ne grimpent pas sur les rochers, etc.
– En raison des différences de hauteur, le jardin n’est pas accessible aux personnes en fauteuil roulant et aux poussettes/landaus.

Plus d’infos : www.berchigranges.com